Découvrir le patrimoine religieux à travers l’Europe

Ici vous pouvez rechercher un monument à visiter. Vous pouvez utiliser la carte pour trouver vos destinations, ou bien utiliser les filtres afin de trouver un monument selon certains critères.

Affiner votre recherche

Panthéon

Panthéon

Paris, FR

La construction de la basilique Sainte-Geneviève (décision prise suite au vœu de Louis XV) commença en 1756 et s'acheva en 1790 : les fondations furent réalisées entre 1756 et 1764 et la première pierre fut posée en 1764. Jacques-Germain Soufflot en a été l'architecte, aidé de Jean-Baptiste Rondelet, chef de chantier, et de Maximilien Brébion. Après la Révolution, l'édifice est transformé en temple dédié aux grands hommes et prend le nom de Panthéon.

Abbaye Saint-Germain-des-Près (Église)

Abbaye Saint-Germain-des-Près (Église)

Paris, FR

L'église fait partie d'une anicenne abbaye royale bénédictine datant du VIe siècle. L'édifice est rebâti par l'abbée Morard au Xe siècle. Le choeur actuel est construit au milieu du XIIe siècle et consacré par le pape Alexandre III. Bâtiments conventuels reconstuits successivement au cours du XIIIe siècle. Après la Révolution, l'église perd son statut d'église abbatiale pour devenir une abbaye paroissiale. Reconstructions menées entre 1821 et 1854. Église classée aux monuments historiques par liste en 1862. Vestiges de l'ancienne abbaye classés en 1953. L'église Saint-Germain-des-Prés est la plus ancienne des grandes églises parisiennes.

Basilique Notre-Dame-des-Victoires

Basilique Notre-Dame-des-Victoires

Paris, FR

Travaux commencés en 1629 à l'initiative de Louis XIII qui souhaitait remercier la sainte Vierge pour ses victoires militaires. Cet édifice créé par Pierre Le Muet pour les Augustins déchaussés qui lui en confièrent la construction : celle-ci, très lente, faute de fonds, se poursuivit avec Sébastien Bruand, R. Boudin, puis Gabriel Le Duc (1663) pour n'être terminée qu'en 1740 par Cartaud (façade). À la Révolution, l'église, privée de ses religieux, devint le siège de la Loterie nationale puis Bourse des valeurs sous le Directoire. Elle fut rendue au culte en 1802, puis érigée en basilique par le pape Pie XI en 1927. Une dévotion très importante au Coeur immaculé de la Sainte Vierge-Marie a été développée par la création d'une Archiconfrérie au XIXe siècle par l'abbé Desgenettes, curé de la paroisse.

Église Saint-Sulpice

Église Saint-Sulpice

Paris, FR

L'actuelle église Saint-Sulpice a été construite sur une ancienne église dont l'existence est attestée au XIIIe siècle. Anne d'Autriche posa la première pierre le 20 février 1646. Les travaux furent suspendus de 1678 à 1719 en raison de la faillite de la Fabrique. Le chantier a pu reprendre grâce au curé de la paroisse Jean-Baptiste Languet de Gergy. Gian Nicolo Servadoni gagna le concours pour l'édification de la façade occidentale qui ne fut jamais vraiment achevée. Coupole peinte par François Lemoyne en 1732. Les murs et les voûtes des chapelles, mais également des bras du transept ont été décorés entre 1820 et 1880 par des artistes comme Alexandre-Denis Abel de Pujol, Auguste-Jean-Baptiste Vinchon ou encore Delacroix. Le buffet d'orgue a été réalisé à la fin du XVIIIe siècle sur les dessins de Chalgrin. L'orgue lui-même a été entièrement refait par Cavaillé-Coll.

Grande Mosquée de Paris

Grande Mosquée de Paris

Paris, FR

La Grande Mosquée de Paris fut construite au lendemain de la 1ere guerre mondiale de 1922 à 1926 par les architectes Robert Fournez, Maurice Mantout et Charles Heubès, suivant les plans de Maurice Tranchant de Lunel, inspecteur général des Beaux-Arts au Maroc, qui s'inspire des mosquées de Fès.

Église Saint-Laurent

Église Saint-Laurent

Paris, FR

D’après Saint Grégoire de Tours, l’église fut construite sur les traces d’une voie antique. En effet il semble que la base du clocher constitue le plus ancien vestige. Le chœur fut consacré en 1429 et six chapelles furent peut-être rajoutées en 1548. En 1621, le curé Pierre d'Hardivilliers passa contrat pour l'érection d'un portail et, sans doute, l'achèvement du collatéral nord. Les chapelles du côté sud furent édifiées en 1645, en même temps qu'un charnier (cimetière). Le voûtement et la charpente furent achevés entre 1655 et 1660 et paroisse fut construite au début du XVIIIe siècle. Le percement du boulevard de Magenta décidé par Haussman entraîna la destruction du portail du XVIIe siècle. Au moment de l’ouverture du boulevard Magenta, l'église fut agrandie d'une travée et Simon-Claude Constant-Dufeu, appliquant les principes d'unité de style de Viollet-le-Duc, et à la demande de l'Impératrice, réalisa entre 1862 et 1865 l'actuelle façade néo-gothique. La travée d'entrée et la flèche qui la coiffe furent construites en 1870.

Église Notre-Dame-de-Lorette

Église Notre-Dame-de-Lorette

Paris, FR

L’église a été construite dans le cadre d’un concours organisé par l'évêché de paris en 1823, avec l’accord de la ville de Paris. Il fut remporté par Hippolyte Lebas. Les travaux ont lieu de 1824 à 1836. L'église est consacrée le 15 décembre 1836 par Monseigneur de Quélen. Le quartier que l'on appelle les Porcherons avait commencé à se peupler à la fin de l'Ancien Régime. Il était alors rattaché à la paroisse de Saint-Pierre-de-Montmartre. Notre-Dame-de-Lorette est l'une des 39 paroisses qui furent instituées par Mgr de Belloy en 1802, mais les fidèles durent se contenter d'une église provisoire jusqu'en 1823 avant la construction de l'actuel édifice.

Église Saint-Vincent-de-Paul

Église Saint-Vincent-de-Paul

Paris, FR

La première pierre est posée en 1824. La réalisation est confiée à Jean-Baptiste Lepère et repris en 1831 par son genre Jean-Ignace Hittorf. Les travaux sont ralentis par le Révolution de 1830 mais l’église est finalement consacrée en 1844. La chapelle de la Vierge est construite entre en 1869 et 1870. C’est Napoléon III qui offre la sculpture de la Vierge réalise par Carrier-Belleuse.

Église Sainte-Marie-Madeleine

Église Sainte-Marie-Madeleine

Paris, FR

- 1er projet pour la Madeleine de la Ville l'Evêque par Contant d'Ivry en 1761, repris à sa mort en 1777 par Guillaume Couture. Arrêt du chantier à la Révolution. - 1806 : transformation en Temple de la Gloire pat Alexandre Vignon, qui lui donne sa forme actuelle. Interruption du chantier en 1814. - 1828 : retour au projet d'église par Vignon puis Jean-Jacques Huvé. Achèvement en 1840. - Inauguration le 24 juillet 1842, jour de la sainte Marie-Madeleine.

Église de la Sainte-Trinité

Église de la Sainte-Trinité

Paris, FR

La décision de créer une église dans ce quartier en développement remonte de 1861. Elle est l’œuvre de l’architecte Théodore Ballu qui en orchestra les travaux de 1862 à 1867. Il avait achevé précédemment l'église néo-gothique de Sainte-Clotilde et après 1871, il reconstruisit l’hôtel de Ville détruit pendant la Commune . L'église de la Trinité est, avec celle de Saint-Augustin, la plus célèbre réalisation religieuse de la période Haussmannienne.

Inspirez-vous!

Religiana: c’est quoi?

Religiana est un projet développé par Future for Religious Heritage et qui offre un catalogue de monuments inspirants et magnifiques, permettant la découverte de l’histoire de l’Europe aujourd’hui !